ARCHIPROGRAMME

Programmation architecturale

Références Sport, loisirs, tourisme

Restructuration du VVF de Ceillac

Etude en cours (2018-2019) aux Hôpitaux neufs

La mission consiste à réaliser un diagnostic, un préprogramme, programme, AMO concours et suivi APD.

 

La Mairie de Ceillac, dans le Queyras, souhaite restructurer le village vacances de l’Hochette situé à une altitude de 1 640 mètres ; sa gestion a été confiée au gestionnaire vacances promotion puis à VVF villages en 1971. Le bail commercial entre la commune de Ceillac et l’association VVF villages arrivera à échéance en 2019.

 

Ce centre dispose d’une superficie commerciale de 2221 m² et d’une superficie d’hébergement de 3782 m². Dans le classement Atout France, le VVF bénéficie de 2 étoiles. Il est composé de 73 logements avec balcons pouvant accueillir 289 personnes. De plus, ce VVF est labellisé « marque Valeurs PARCS » en application de la charte européenne du tourisme durable des espaces protégés. 

 

Les principales opérations de travaux envisagées sont le passage au label 3 étoiles (mobilier, électricité, salle de bain, décoration intérieure, recloisonnement…) ; la création d’un coin feu, la création de terrasses, d’un spa, d’espaces aquatiques extérieurs, le traitement du confort thermique des appartements, la mise en conformité PMR du bâti, etc.

Création de la Halle de marché des Hôpitaux Neufs

Etude en cours (2018-2019) aux Hôpitaux neufs

La mission consiste à réaliser un diagnostic, un préprogramme, programme, AMO concours et suivi APD.

 

La Mairie des Hôpitaux neufs envisage la construction d’une nouvelle halle de marché sur une parcelle mitoyenne de l’actuelle mairie hébergeant actuellement des espaces de stationnements extérieurs.

Une parcelle  d’une surface de 1297 m² a été retenue sur la place de la Mairie pour accueillir la future Halle de marché. Son emplacement est stratégique pour concevoir un équipement « symbole » lisible sur le territoire. Elle est bordée par les deux axes routiers majeurs de la commune : la route de Lausanne à l’Est et la route de la Poste au Nord.

Création de la salle des fêtes de Vourles (69390)

Etude en cours (2018) à Vourles

La mission consiste à réaliser un diagnostic, un préprogramme, programme et sélection du candidat.

 

La ville de Vourles souhaite restructurer son actuelle Salle des fêtes. L’équipement dans un état de conservation moyen abrite une grande salle principale, probablement une ancienne grange en bois avec des murs en pisé. Des travaux de restructuration successifs en 1949 et 1972 ont modernisé et étendu cet ERP de catégorie 4, et de type L (spectacles).

 

La restructuration concerne le traitement des pathologies structurelles du bâti, la rénovation de l’enveloppe, l’isolation du plancher de la grande salle, la reprise des espaces d’activités et des espaces scéniques, la restructuration complète des locaux traiteurs, la mise aux normes des sanitaires, la rénovation des loges et la création d’espaces de stockages.

Le total des surfaces est de 400 m2 de surfaces utiles et 100 m2 de surfaces extérieures.

 

Création du Dojo d'Oullins

Etude en cours (2018-2019) à Oullins

La mission consiste à réaliser un diagnostic, un préprogramme, et des faisabilités spatiales.

La ville d’Oullins porte le projet de la construction d’un dojo à vocation régionale pouvant prendre également la forme d’une Halle des sports de combat.

 

Ce projet sportif structurant s’inscrit dans le cadre de la rénovation urbaine du quartier de la Saulaie. La volonté des collectivités locales est de réaliser un éco-quartier et le projet répondra notamment aux exigences fortes de développement durable, en optant pour des choix architecturaux et partis d’aménagement à haute qualité environnementale.

L’opération sera réalisée dans le cadre d’une ZAC pilotée par la Métropole de Lyon et pour laquelle un aménageur sera prochainement désigné.

Les principales fonctions programmées de l’équipement sont les suivantes : un dojo pour les compétitions d’arts martiaux au niveau régional, des espaces mutualisés et des espaces tertiaires (siège des fédérations), des espaces de restauration et un cabinet médical. Le total des surfaces pour cet équipement important pour la région Rhône Alpes est de 9 000 m2 de surfaces utiles environ.

 

Le niveau de qualité environnementale du bâti est très ambitieux puisque la Maîtrise d’Ouvrage souhaite que l’équipement s’appuie sur le référentiel E+C- avec un niveau E3C1 envisagé.

 

 

Création du gymnase de Prévessin-Moens 

Etude en cours (2017) à Prévessin Moëns

La mission consiste à réaliser un diagnostic, un préprogramme, et le programme de l’opération

 

Le Maître d’Ouvrage est le SIVOM de l’Est Gessien. Il souhaite réaliser un nouvel équipement sur une parcelle identifiée dans un parc sportif à Prévessin Moëns. Les demandes de la Maîtrise d’Ouvrage sont de réaliser un gymnase qui puisse accueillir collégiens et lycéens ainsi que les associations sportives et les clubs, en assurant un niveau de compétition départemental pour la grande salle multisport du futur gymnase.

 

La Maîtrise d’Ouvrage souhaite réaliser un gymnase avec un plateau de 44*24 mètres et une tribune de 100 places. Des espaces de stockages sont identifiés pour les associations, pour les scolaires et pour les cibles du tir à l’arc. Deux salles annexes d’entrainement sont programmées : un dojo et une salle d’armes de 4 pistes d’escrime.

 

Des contraintes parcellaires ont été identifiées pendant les faisabilités spatiales en termes de circulation véhicules (notamment les cars et autobus en bouclage sur une voirie à créer), la présence de réseaux enterrés, et la présence d’un ruisseau sorti du périmètre de l’opération.

 

 

 

Réalisation du schéma directeur des installations sportives

de Marignage 

Etude en cours (2016-2017) à Marignane (13)

La mission consiste à réaliser un diagnostic et un schéma directeur.

Le Maître d’Ouvrage est la ville de Marignane. La commune souhaite réaliser un regroupement de certaines de ses installations sportives sur un lieu unique. Une réflexion à l’échelle de l’ensemble des installations sportives de la commune doit être menée, afin d’intégrer cette opération de regroupement des installations sportives, à une mission plus générale de rationalisation des moyens et des effectifs dédiés aux sports sur la commune.

Le schéma directeur concerne des complexes sportifs, des stades et des gymnases, des city stades, mais également des infrastructures aquatiques (2 piscines, base d’aviron), des boulodromes, des tennis, un parcours santé, un stand de tir, etc.

La construction d’un grand complexe sportif sur la ville de Marignane est liée dans cette étude à la volonté de remettre à niveau les installations sportives, tant d’un point de vue technique et sanitaire, que d’un point de vue des performances environnementales du parc. La ville de Marignane souhaite donc être accompagnée sur la réalisation d’un nouveau projet sportif territorial, duquel sont issues une stratégie sportive sur le territoire. Le schéma directeur vient sanctionner cette politique en définissant les grandes actions et les grands travaux à mener sur les 10 prochaines années a minima.

 

 

 

 

Création du gymnase du Bourg, Tassin-la-Demi-Lune (69)

Etude en cours (2017) à Tassin-la-Demi-Lune (69)

La mission consiste à réaliser un diagnostic, un préprogramme, un programme, et une AMO concours.

Le Maître d’Ouvrage est la ville de Tassin-la-Demi-Lune. Elle souhaite réaliser un équipement sportif de type Gymnase C qui puisse à la fois permettre d’héberger les scolaires de l’institution Saint Joseph (Collèges et Lycées), et également assurer un niveau régional pour plusieurs associations sportives de la commune : Handball, Volley-ball et Tennis de table.

La ville de Tassin a souhaité réaliser des économies de ses coûts de construction sur cette opération. Ainsi les locaux d’accueil, les vestiaires et les stockages sont dans des matériaux relativement peu couteux, et les espaces sportifs sont « en dur ». Ainsi l’équipement compte 1 500 m2 de gymnase avec un plateau sportif de 44 mètres sur 24 et 250 places de tribunes, six vestiaires joueurs et deux arbitres. L’équipement a également une salle multisport dédiée au tennis de table et aux pratiques sportives telles que la danse, les sports d’opposition, les activités circassiennes, etc. Sa superficie représente environ 600 m2 de surfaces utiles. La livraison du bâtiment est prévue pour 2019.

 

 

 

 

DEMARCHE QEB

BATIMENT RT 2012

Réalisation du schéma directeur des installations sportives

de l'Ecole Centrale de Marseille

Etude en cours (2017) à Marseille (13)

La mission consiste à réaliser un diagnostic et un schéma directeur.

Le Maître d’Ouvrage est l‘Ecole Centrale de Marseille. L’ECM souhaite doter l’école d’un parc sportif performant permettant une mutualisation avec les autres usagers du campus, et en particulier les usagers d’Aix Marseille Universités. Le travail réalisé doit permettre de concevoir un équipement évolutif en identifiant des tranches ultérieures, des salles et installations sportives complémentaires dans les années à venir.

Le schéma directeur concerne un complexe sportif, un mur d’escalade, un gymnase, des espaces d’évolutions extérieures et des zones paysagées aménagées. Il est réalisé dans le cadre d’un Contrat de Plan Etat-Région (CPER) 2015-2020.

 

Des objectifs techniques ont été définis dans le cadre de cette étude répondant à des niveaux de performance spécifique en adhérant à la démarche des Bâtiments Durables Méditerranéens (BDM).

 

 

 

 

Restructuration Extension du Gymnase des Coquelicots

 

Etude réalisée en 2017 à Charbonnières (69) 

Préprogramme et faisabilités, programme, AMO sélection MOEUV, suivi APS & APD.

Le Maître d’Ouvrage est le Syndicat Intercommunal de l’Ouest Lyonnais (SIOL), lequel souhaite réaliser une extension de son gymnase situé en limite des villes de Tassin-la-Demi-Lune et de Charbonnières. Le gymnase représente une surface de 2 350 m2 dans oeuvre, et souhaite accueillir un nouvel espace de musculation ainsi que des locaux administratifs sur 315 m2 de surfaces utiles dans une première phase de travaux ; un nouveau gymnase de 925 m2 de surfaces utiles dans une seconde phase de travaux, et un mur d’escalade de niveau régional dans une troisième phase de travaux optionnelle non comprise dans le cadre de la présente opération.

Nous avons rencontré de nombreux acteurs ressources sur le projet (futurs utilisateurs, acteurs politiques, techniques…), ainsi que les fédérations concernées par les différents sports pour être en adéquation avec les réglementations existantes en fonction du niveau de compétition visé par la Maîtrise d’Ouvrage.

Le SIOL dispose de moyens limités pour réaliser cette opération, nous avons donc dû réfléchir à une optimisation des coûts de construction avec notre économiste de la construction, et trouver des solutions techniques spécifiques pour permettre aux maîtrises d’Oeuvre de présenter des projets intéressants sur le plan architectural et fonctionnel, et qui puissent rentrer dans une enveloppe budgétaire restreinte. Le coût total de l'opération a été estimé en phase programme à 2.2 M€ HTT.

Le Maître d'Oeuvre retenu pour la présente opération est l'agence d'Architecture Roda Architectes.

Réalisation du Schéma Directeur des Equipements sportifs de 

Tassin-la-Demi-Lune

Etude réalisée en 2015 à Tassin-La-Demi-Lune (69) 

Diagnostic bâti, diagnostic sportif, Projet sportif territorial et Schéma directeur.

 

Le projet de schéma directeur de la ville de Tassin-la-Demi-Lune consiste à réorganiser entièrement les activités sportives sur la commune, et à rencontrer l’ensemble des acteurs (associations, écoles, collèges…) afin de repenser complètement l’organisation et la mise en place de la nouvelle politique sportive de la ville. La ville dispose de 3 gymnases et de 3 stades, dont les travaux seront appréhendés étape par étape dans le schéma directeur de la ville.

 

Une fois cette opération de schéma directeur réalisée, nos équipes identifient les actions programmatiques à entreprendre dans chacun des sites qui correspondent à autant de programmes à réaliser pour la ville. L’élaboration du schéma directeur permet de mettre en cohérence les besoins de la population et sa démographie avec des ensembles bâtis adaptés aux nouvelles pratiques sportives, mais aussi de répondre aux exigences en matière d’accessibilité et de mise aux normes des bâtiments en matière de performance énergétique.

 

La phase de concertation implique de nombreux acteurs (clubs, services techniques de la ville, services sportifs, établissements scolaires, élus, etc.), nous avons également réalisé une analyse des besoins en équipements sportifs et une stratégie de développement et d’organisation des activités sportives pour la ville. Outre les nombreuses activités sportives en oeuvre dans cette présente opération (sports de raquette, athlétisme, football, sports collectifs de salle, gymnastique), une des caractéristiques spécifique de cette opération est de pouvoir accueillir sur le moyen termes des activités, de façon transitoire ou non, afin de permettre la réalisation de travaux sur d’autres sites et de garantir une activité sportive continue aux habitants. La demande de la Maîtrise d’Ouvrage sur la modularité de l’accueil des disciplines sportives fait donc de cette référence un modèle de modernité et d’adaptation aux nouvelles pratiques et nouveaux usages du sport.

 

 

 

Construction d'un Gymnase à Saint-Ouen

 

Etude réalisée en 2011 à Saint-Ouen (93) chez Polyprogramme

Préprogramme et faisabilités, programme, suivi APS.

 

Le projet d’aménagement des docks de Saint-Ouen, situé aux portes de Paris et en bord de Seine couvre un territoire de 100 hectares et porte sur la création de plus de 800 000 m2 SHON. L’ilot D2 va abriter environ 24 000 m2 SHON de logement, plus de 600 m2 d’activités et de commerces, et environ 1 850 m2 d’équipement collectifs et publics par la création d’un gymnase, objet du présent programme. Ce programme de 6 520 m2 de surfaces dans ?uvre et prévu pour une livraison en 2014 représente 8 M€ HTT.

 

La maîtrise d’ouvrage de cette opération est assurée par la ville de Saint-Ouen. La commune a délégué la conduite de cette opération d’aménagement à la société Sequano Aménagement.

 

Le gymnase représente 1 500 m2 de surfaces utiles, et présente la propriété d'être imbriqué dans les niveaux inférieurs d'un immeuble de logement en R+7. Les contraintes en termes de réverbérations acoustiques ont constitué un point important du travail de programmation afin d'assurer aux utilisateurs des logements voisins du gymnase un confort acoustique total. 

DEMARCHE QEB

CERTIFICATION HQE SPORTIF

Restructuration du stade Georges Lefèvre

 

​Etude réalisée en 2010 à Saint-Germain-en-Laye (78) chez Polyprogramme

Pré-programme et faisabilités, programme.

 

La ville de Saint-Germain-en-Laye est le Maître d'Ouvrage de cette opération de restructuration du stade Geroges Lefèvre, qui s'étend sur 12 hectares d'équipements sportifs (tennis, football, athlétisme...). Ce stade abrite les équipes amateurs de football du club du Paris Saint Germain. Il est contigu au camp des loges qui abrite les équipes professionnelles du club.

 

La mise aux normes réglementaire et sanitaire des locaux et des tribunes est à l'origine de cette opération de restructuration d'environ 5 000 m2 de surfaces dans oeuvre. Les principales fonctions concernées sont les vestiaires, les locaux tertiaires et  les espaces de tribunes. 

Extension du complexe sportif Michel Hidalgo 

​Etude réalisée en 2010 à Saint-Gratien (95) chez Polyprogramme

Pré-programme et faisabilités, programme.

 

La ville de Saint-Gratien a souhaité agrandir ses installations sportives afin notamment de permettre aux équipes de Hand-ball et de Basket-ball de disposer d'une salle d'entrainement et d'une salle de compétition.

 

​Les locaux existant abritent diverses activités sur 2 400 m2 de surfaces utiles (basket, hand, gymnastique, volley-ball...). Néanmoins ces espaces se révèlent insuffisants et une étude de faisabilité a du être réalisée sur cette parcelle très contrainte. De plus la spécificité de cette étude était de donner une estimation économique des coûts de construction du futur équipement, situé sur un site à proximité directe de nappes phréatiques affleurantes. 

 

DEMARCHE QEB

Bâtiment RT 2012

Extension du pôle de valorisation du Cheval

 

​Etude réalisée en 2010 à Mauquenchy (76) chez Polyprogramme

Pré-programme et faisabilités.

 

Le conseil général de Seine-Maritime, Maître d'Ouvrage de l'opération, a souhaité étendre les activités équines de l'Hippodrome de Rouen. Les disciplines concernées sont les courses d'obstacles, le cross, le jumping, l'attelage, etc. L'objectif premier du Maître d'Ouvrage dans cette opération est le renforcement de la filière équine sur le territoire.

 

Nous avons donc rencontré l'ensemble des acteurs de la filière équine en Seine-Maritime, et visité des équipements similaires afin de définir de manière détaillée les besoins spécifiques des futurs utilisateurs. Les fonctions programmées pendant cette étude ont été des espaces de carrière, des zones de cross, et un village de cavaliers avec des logements à prximité des boxes. La surface allouée à l'opération a été de 9 500 m2 de bâtiments et 290 000 m2 d'espaces aménagés extérieurs.

 

 

 

 

Restructuration de la halle sportive de Pierre Bénite

 

Etude réalisée en 2013 à Pierre Bénite (69) chez Polyprogramme

Diagnostic, préprogramme et faisabilités.

 

Le Maître d'Ouvrage de l'opération est la ville de Pierre Bénite. Il souhaite restructurer la halle sportive Paul Bert, équipement vieillissant accueillant principalement son équipe de basket. Ce bâtiment de 2 500 m2 de surfaces utiles nécessite également une mise aux normes PMR, une mise aux normes thermiques, et une mise aux normes sportives, en accord avec les fédérations sportives (passage en catégorie H2 en basket).

 

L'opération a été estimée à 2,2 M€ pendant la pré-programmation de l'équipement, un équipement de forte qualité thermique et environnementale est actuellement envisagé.

 

 

 

 

 

Construction d'un Vélodrôme à Grand-Couronne

Etude réalisée en 2009 à Rouen (76) chez Polyprogramme

Préprogramme et faisabilités.

 

Une piste cycliste couverte est naturellement prévue dans cet équipement de niveau national et international, ainsi que des structures pour le BMX, pour le cyclo-cross, pour le VTT trial, pour le cyclotourisme, etc. Le vélodrome à également vocation a devenir le futur pôle des activités cyclistes du département, et ainsi d’abriter les sièges de clubs et de fédérations. Par conséquent, une zone tertiaire comprenant des espaces de réunion et des espaces de bureaux a été programmée.

 

Le projet représente 12 000 m2 de surface dans oeuvre. Les surfaces extérieures représentent 40 000 m2 de terrain. Il a été estimé pendant les phases de pré-programmation à 15 M€ HTT.

 

Construction du complexe Hôtelier Dialogue

 

Etude réalisée en 2009 à Libreville (Gabon) chez Polyprogramme

Préprogramme et faisabilités.

 

La présente mission a consisté à une assistance à l'agence d'architecture de Guillaume Koffi, pour la réalisation d'un complexe hôtelier de 95 000 m2 de SHON. Ce complexe hôtelier comprend 175 chambres et 20 suites dans un immeuble de 30 niveaux, un centre commercial, une marina, un restaurant panoramique, 13 000 m2 de surfaces utiles de bureaux et d'espaces de congrès, 5 000 m2 SU d'espaces résidentiels et 20 000 m2 de surfaces utiles de stationnement.

 

Cet ensemble a été programmé pour une clientèle fortunée désireuse de disposer d'un équipement luxueux. Les principales contraintes pour la programmation de l'équipement ont concerné la sectorisation des flux publics (galerie commerciale), des flux des congressistes et ceux de l'hôtel. Les montées logistiques nombreux et complexes dans ces ensembles bâtis, ont également fait l'objet d'un travail de programmation conséquent.

Construction d'hôtels 120, 150, 180 et 200 chambres

 

Etude réalisée en 2012 à Abidjan (Côte d'ivoire)chez Polyprogramme

Préprogrammes, faisabilités, programmes et suivis APS.

 

Le groupe Africain Teylium est le Maître d'Ouvrage de l'opération. La création d'une chaîne d'Hôtels haut de gamme pour les voyageurs d'affaire d'une capacité comprise entre 120 et 200 chambres baptisée « Noom Hotels », a nécessité un travail de programmation hôtelière conséquent.

 

Les hôtels représentent une surface utile qui varie entre 6 500 et 9 000 m2 de surfaces utiles selon le nombre de chambres. La complexité des faisabilités a résidé sur le nombre de sites proposés, et sur les contraintes spécifiques et les normes de constructibilité de chacun des pays pressentis pour l'implantation d'un équipement. Le programme et l'ensemble des documents ont été rédigés intégralement en anglais.

 

Les documents de programmation réalisés lors de ces opérations seront utilisés par la Maîtrise d'Ouvrage pour programmer l'ensemble des équipements à venir. 

© 2014. Archiprogramme