ARCHIPROGRAMME

Programmation architecturale

Références Social et Justice

Reconstruction de l'UEHC à Collonges au Mont d'Or

Etude en cours (2022) à Collonges au Mont d'Or.

Diagnostic, Préprogramme et Faisabilités.

L’UEHC est un établissement d’accueil pour mineurs en difficulté, rattachée à la Dir. PJJ Centre-Est qui a fait l’objet d’une étude de programmation pour la réhabilitation complète de ses locaux en 2017. Une première étude de programmation a été confiée au cabinet d’architecture Face à… qui a proposé des scénarii de réhabilitation du bâtiment qui ont fait l’objet de la rédaction d’un programme en vue des travaux. Le constat fait à ce stade :

- De lourdes contraintes réglementaires (PMR, SSI) ;

- Un manque de confort liés à des dégradations et un manque de fonctionnalité global sur l’équipement et sur le site. Pour autant, la faisabilité ne parait plus satisfaisante au regard de l’étude acoustique produite en 2019 pour un équipement dont la sécurité et la maitrise sonore ont un intérêt central. La démolition a donc été envisagée.

Dans ce contexte de démolition, Archiprogramme a été missionné pour proposer de nouveaux scénarii tenant compte de la contrainte acoustique et de la mise à jour des documents d’urbanisme (PLUH).

Pour se faire, dans un premier temps, une étude de site complète reprenant toutes les contraintes urbaines, techniques et fonctionnelles a été réalisée. Par la suite, plusieurs scénarii ont été présentés et prenaient en compte, les réflexions fonctionnelles des différentes unités détaillées dans le programme-cadre du Ministère de la Justice.   

 

Création d'un poste de police municipale

Etude en cours (2022) à Sevran.

Diagnostic, Préprogramme et Faisabilités, programme, AMO Concours, AMO APS APD

La ville de Sevran est le Maître d’Ouvrage de l’opération. La construction d’un poste de police municipale doit répondre à plusieurs objectifs : répondre aux besoins des utilisateurs des espaces de la police municipale, répondre aux interactions du nouveau bâtiment avec l’existant et affirmer l'importance de cet équipement et de son rôle social dans la vie du quartier.

Le futur équipement doit permettre à la fois d’abriter le poste de police municipale et ses véhicules, mais aussi de loger deux autres services de la ville : la direction des services d’Urbanisme et la direction des services informatiques. C’est donc un équipement stratégique pour la ville. Il se doit à la fois de constituer un repère, et un espace de sécurité au cœur de la cité.

Une attente est exprimée concernant le niveau de performance environnementale, en adéquation notamment avec le règlement d’Urbanisme. Ainsi ce futur équipement respectueux de la RE2020 sera solidifié dans ses fondations pour accueillir les locaux d’importance stratégique que sont les bâtiments de la police municipale ; et trois niveaux supérieurs profitant de matériaux locaux et biosourcés en terre crue.

police

police

 

Création d'un accueil de jour pour enfants autistes et polyhandicapés

Etude en cours (2022) à Bretteville-sur-Odon.

Diagnostic, Préprogramme et Faisabilités.

L’EPMS du Château de vaux est le Maître d’Ouvrage, c’est un établissement public médico-social relevant de la fonction publique hospitalière. Les professionnels interviennent dans les domaines éducatifs, paramédicaux, médicaux, logistiques... Aujourd‘hui l’EPMS est locataire des locaux du CROP à Bretteville-sur-Odon ; et les espaces loués ne sont pas forcément en adéquation avec les activités de l’EMPS, notamment concernant l’accueil d’un public polyhandicapé. Les locaux commencent à être exigus notamment pour l’unité polyhandicapé avec les lits médicalisés ; les zones de stockages manquent.

 

Des opportunités autour de Bretteville-sur-Odon se dessinent, l’ARS ayant ordonné la faisabilité par un programmiste. La présente mission concerne donc une fois les acteurs ressources entendus, à dimensionner puis implanter le futur équipement sur une parcelle pressentie.

1 667 m2 de surfaces de plancher ont été programmés pour ce futur accueil de jour accueillant 26 personnes dans quatre unités distinctes. Des espaces d’accueil, des espaces administratifs, de nombreux espaces paramédicaux (ergothérapie, musicothérapie, psychomotricité, orthophonie, etc.) ainsi que des espaces extérieurs complètent le dispositif validé par l’ensemble des professionnels du projet.

 

 

Restructuration d'un centre social, d'un centre médicosocial, d'un centre de loisirs et d'un Gymnase à Rouen

Etude en cours (2022) à Rouen.

Diagnostic, Faisabilités, Programme, AMO Concours, AMO APS et APD.

Dans le cadre NPRNU Rouen-Métropole-Normandie, la Ville de Rouen souhaite engager des opérations de construction sur le quartier Grammont. Le projet s’inscrit dans le cadre du projet de renouvellement urbain du quartier de Grammont de Rouen, à compter de 2020, et doit concourir à renforcer l’attractivité de ce quartier. C’est un projet structurant à l’échelle du quartier.

 

Un des projets est la construction d’un centre social, d’un centre médico-social, d’un centre de loisirs, d’une salle de boxe et d’un gymnase. L’objectif est de regrouper toutes ces fonctions sur un seul site.

Le projet est de reconstruire le Centre Social Grammont et la salle de boxe existants de la Ville de Rouen. Ce bâtiment est très vétuste et présente d’importantes contraintes techniques et fonctionnelles pour être rénové. Il sera donc démoli et laissera place aux nouvelles infrastructures.

La mission repose sur la rencontre des acteurs ressources du projet, tissu associatif, département, professionnels futurs utilisateurs des équipements programmés. La complexité de l’opération réside sur la séparation des publics et des flux dans un ensemble bâti restreint. La gestion des accès est absolument centrale, ainsi que du rapport avec le voisinage et la gestion de l’effet d’enclavement du bâti à proximité directe. Les questions relatives aux flux véhicules et aux stationnements, ainsi qu’à la végétalisation et à l’identification d’espaces extérieurs sur la parcelle constituent également des contraintes à approfondir dans le cadre de l’opération.

 

 

 

Schéma directeur immobilier des sites de l'APEI d'Orange

Etude réalisée en 2021 à Orange.

Diagnostic, Faisabilités, Identification des actions de travaux, Schéma directeur

 

La mission consiste à réaliser un diagnostic, des préprogrammes d’objectifs, des scénarii de faisabilité, des schémas directeurs immobiliers, des programmes, une AMO concours, une AMO adéquation programme projet & une AMO Chantier.

L’APEI d’Orange est le Maître d’Ouvrage de l’opération. C’est une association qui consacre son action à la défense des personnes en situation de handicap, présentant une déficience intellectuelle et leur accompagnement.

L’APEI d’Orange souhaite repenser les prochaines opérations de travaux à mener sur l’ensemble de ses sites (Champlain, Esquirou, Uchaux, Arausio) et 21 000 m2 de surfaces bâties verront une réorganisation complète des sites (intérieurs et extérieurs) avec des opérations de démolition, de reconstruction, de restructuration et de construction.

Un travail important de Diagnostic a été réalisé sur l’ensemble des sites. Une mise à jour et une rationalisation et une numérisation des documents existant étant nécessaire. Une fois tous les acteurs du projet mis d’accord sur la même base de données, nous avons pu concerter, arbitrer avec la Maîtrise d’Ouvrage, puis identifier des scénarii pour chaque action, et prioriser les actions. Ces actions ont ensuite été mises en forme dans le schéma directeur immobilier de l’APEI, qui sert de bases à toutes les prochaines opérations de travaux des sites.

 

 

 

Restructuration de résidences autonomie à Roanne

Etude réalisée en 2018 à Roanne.

Diagnostic, préprogramme, faisabilités.

 

La Maîtrise d’Ouvrage est l’association ACPPA « Accueil & confort pour personnes âgées », organisme privé à but non lucratif dont la mission est de développer et préserver l’autonomie et le bien être des personnes âgées. La Maîtrise d’Ouvrage est également composée de l’organisme de logements sociaux « Cité Nouvelle ».

 

Le projet de l’association concerne la restructuration de deux ensembles bâtis, les résidences autonomie Le Pary & La chacunière à Roanne. Le Pary est un immeuble de 1979 qui comporte 72 studios et un T3. Il représente 3 277 m2 de surfaces utiles. La chacunière est un immeuble de la même année qui comporte 68 studios et un logement de fonction pour 3 250 m2 de surfaces utiles.

Un diagnostic fonctionnel, technique, architectural, urbain, PMR, SSI, environnemental et thermique a été réalisé par nos soins. Des entretiens de concertation avec les acteurs ressources ont permis ensuite d’identifier des besoins qui ont été arbitrés par la Maîtrise d’Ouvrage.

Une liste d’identification des travaux ainsi que des pistes d’économies ont été réalisées puis choisies par la Maîtrise d’Ouvrage de l’opération.

 

 

 

Restructuration des quartiers d'isolement et de détention de la Maison d'arrêt de Moulins

Etude réalisée en 2019 à Moulins.

La mission a consisté à réaliser un préprogramme et des scénarii de faisabilité.

 

La Direction Interrégionale des Services Pénitentiaires Rhône Alpes Auvergne est le Maitre d’Ouvrage de l’opération. La volonté est de mettre aux normes le quartier d’isolement et de détention de la maison centrale dans un contexte de dégradation et de non-conformité des locaux. Les espaces concernées par le réaménagement sont les accès, les box d’attentes, cellules, bureaux, espaces d’activités mais les circulations et les cours sont également prises en compte dans cette réorganisation fonctionnelle. Les notions de sureté et de sécurité sont essentielles, le travail repose sur la contrainte d’une surveillance accrue rendue possible depuis le PIC (poste d’information et de contrôle) La mise en conformité de l’ensemble concerne le respect du Code du Travail, la réglementation Sécurité Incendie et l’accessibilité des personnes à mobilité réduite. Un audit a été réalisé dans ce sens sur le quartier existant afin de définir aux mieux les besoins de la DISP. Un scénario de faisabilité compatible avec les exigences du NPIP (programme national) a été choisi dans un deuxième temps.

 

L’opération couvre une surface d’environ 490 m² SDP.

Le coût global de l'opération a été estimé à 912 000 euros

 

 

 

Création d'une Halle de Marché aux Hôpitaux Neufs

 

Etude réalisée en 2019 aux Hôpitaux Neufs

La mission consiste à réaliser un diagnostic, un préprogramme, programme, AMO concours et suivi APD.

La Mairie des Hôpitaux neufs envisage la construction d’une nouvelle halle de marché sur une parcelle mitoyenne de l’actuelle mairie hébergeant actuellement des espaces de stationnements extérieurs.

 

Une parcelle d’une surface de 1297 m² a été retenue sur la place de la Mairie pour accueillir la future Halle de marché. Son emplacement est stratégique pour concevoir un équipement « symbole » lisible sur le territoire. Elle est bordée par les deux axes routiers majeurs de la commune : la route de Lausanne à l’Est et la route de la Poste au Nord.

Le total des surfaces utiles du programme de cette halle est de 443 m² de surfaces utiles. La halle aura trois côtés fermés et un côté « amovible », fermable au besoin. Les principales fonctions programmées sont une halle de commerçants de 400 m2, et un espace de stockage de 30 m2 pour les tables et une scène démontable.

 

A noter que la halle sera polyvalente et pourra accueillir des manifestations culturelles diverses de la ville (spectacles, concerts, salons, etc.). La halle accueillera également des places de stationnements hors des périodes de marché. L'enveloppe travaux proposée par la maîtrise d'ouvrage pour l'opération de construction est de 621 979 euros (H.T.). Le groupement de Maîtrise d’œuvre retenu est l’Atelier parisien Lâme Architectes.

 

 

Crédit image : Lâme Architectes

Crédit image : Lâme Architectes

Crédit image : Lâme Architectes

Crédit image : Lâme Architectes

Crédit image : Lâme Architectes

Crédit image : Lâme Architectes

 

Restructuration du Nouveau Palais de Justice de Lyon

 

​Etude en cours à Lyon (69)

La mission consiste à réaliser le préprogramme, les faisabilités, le programme, l’AMO concours, et l’adéquation APS & APD.

Un Service d’Accueil Unique du Justiciable (SAUJ) doit prendre place afin d’accueillir de manière moderne et fonctionnelle l’ensemble du public sur le site, les aiguiller vers les services adéquats, et répondre si possible depuis l’accueil principal du site à nombre de leurs demandes. Ce nouveau service permettra de limiter considérablement les allées et venues des justiciables dans les étages du NPJL, et de garantir ainsi un certain niveau de sûreté, de sécurité et de tranquillité pour le personnel travaillant dans les espaces de bureaux dans les étages.

La mission a consisté à réaliser un diagnostic architectural, technique, et environnemental du NPJL, et de traiter toutes les problématiques liées à ses flux et sa sécurisation. Nous avons encadré des prestataires pour la réalisation d’études de comptage, et accompagnons le Ministère de la justice sur l’élaboration d’un préprogramme et du programme de l’opération. Nous l’accompagnerons ensuite pour la sélection de la Maîtrise d’Œuvre et l’adéquation programme-projet.

 

 

 

 

 

Extension de l'ensemble immobilier Rinck

 

Etude réalisée en 2013 à Lyon (69) chez ARP

Programme.

 

La SAHLMAS (Société Anonyme d'Habitation à Loyer Modéré pour l'Action Sociale) porte le projet de création d’un ensemble immobilier sur le site de l’actuelle résidence Rinck, dans le 2ème arrondissement de Lyon, et comprenant la relocalisation des locaux du siège du CCAS de la Ville de Lyon, actuellement situé dans le 7ème arrondissement ; la relocalisation de l’antenne du 2ème du CCAS (Centre Communal d'Action Social) ; l’extension de l’EHPA (Etablissement d’Hébergement pour les Personnes Agées) Rinck géré par le CCAS ; et la construction d’une résidence pour étudiants, gérée par le CROUS. Le site d’implantation du projet est situé dans le périmètre de la ZAC Confluence.

 

L'opération représente un aménagement de 6 800 m2 de surfaces utiles de locaux, auquel s'ajoute des stationnements VL et vélos. Le projet a été estimé à 11 M€ HT.

La dernière phase du projet a été livrée en 2020.

 

Restructuration du Foyer Logement André Pérufel

 

​Etude réalisée en 2016 à La Monnerie le Montel (63)

Diagnostic, pré-programme et faisabilités.

 

La ville de La Monnerie le Montel est le Maître d'Ouvrage de cette opération . Celle-ci souhaite restructurer un équipement communal qui sert aujourd'hui de foyer logement.

Une phase de concertation et d'échange très étendue a été mené avec les acteurs ressources du projet, qu'ils soient politiques institutionnels et associatifs. Cette phase a permis de définir des pistes concernant la future vocation du bâtiment. Notre partenaire membre du groupement ISATIS Association a réalisé en parallèle un étude gérontologique détaillée afin de définir quels sont les futurs besoins de l'équipement en matière d'hébergement.

 

L'équipement programmé mixera les types d'hébergements, avec une reprise fonctionnelle et technique générale des locaux actuels (mise aux normes PMR, remplacement des menuiseries extérieures, reprise second oeuvre, des portes coupe feu, des fluides et réseaux) mais aussi une remise au norme thermique du bâti. Des bureaux médicaux et paramédicaux seront hébergés dans une maison de santé installée dans une partie peu utilisée du bâti. A ce jour la Maîtrise d'Ouvrage poursuit sa réflexion sur l'usage de ce futur équipement qui aimerait également trouver sa place dans une dimension touristique et culturelle de la ville.

 

 

 

 

 

Création de la maison de quartier du faubourg Duchateau

 

​Etude réalisée en 2011 à Denain (59) chez Polyprogramme

Pré-programme et faisabilités, programme, AMO choix du concepteur et AMO concours de Maîtrise d'Oeuvre.

 

La ville de Denain est le Maître d'Ouvrage de l'opération. Elle a souhaité dôter le quartier du Faubourg-Duchateau d'une maison de quartier pour ses habitants.

 

Une phase de concertation et d'échange très étendue a été menée avec les futurs utilisateurs sur la base d'entretiens, de groupes de travail, de visites de sites similaires afin de définir les besoins de la future maison de quartier.

 

L'équipement abritera ainsi un centre social, des espaces associatifs, une cantine et une grande salle polyvalente. Le projet a fait l'objet d'un concours de Maîtrise d'Oeuvre, et l'équipe d'architectes De Alzua + a été retenue comme Lauréate. Le Permis de construire a été déposé en décembre 2012 et la livraison de la maison de quartier livrée en 2015.

 

 

 

 

 

Restructuration du foyer départemental de l'enfance de Villepinte

 

Etude réalisée en 2010 à Villepinte (93) chez Polyprogramme

Diagnostic de l'existant, Préprogramme et faisabilités.

 

Le centre départemental Enfants et famille de Villepinte est le Maître d'Ouvrage de l'opération. Il souhaite mettre son équipements aux normes (accessibilité, sécurité incedie, etc.), et réorganiser le site avec deux accueils et deux directions distinctes : une unité petite enfance et une unité enfance.

 

Les problématiques liées aux circulations des différents flux (visiteurs, personnel, etc.), et liées au positionnement des espaces logistiques (communs aux deux unités) ont constitué les principales difficultés de cette opération. L'objectif premier de l'opération était de créer des lieux conviviaux et fonctionnels pour accueillir les enfants du foyer.