ARCHIPROGRAMME

Programmation architecturale

Références Culturelles

Réhabilitation du Palais des spectacles de Saint-Etienne

Etude réalisée en 2020 à Saint-Etienne

Diagnostic de l'existant, Pré-programme et faisabilités, programme, AMO concours, Suivi APS APD.

La Ville de Saint-Étienne, Maître d’Ouvrage de l’opération, engage une étude de programmation pour la réhabilitation du Palais des Spectacles en vue d’y aménager des locaux destinés à satisfaire :

- les besoins en locaux d’enseignement du Centre Dramatique National hébergé dans la Nouvelle Comédie,

- le développement d’un projet cinéma destiné à faciliter l’accueil de productions audiovisuelles dans la ville de Saint-Étienne,

- les besoins de la Salle de musiques actuelles, le Fil, d’un studio d’enregistrement.  

Le Palais des Spectacles, construction des années 1970, est labellisé Architecture Contemporaine Remarquable et se caractérise par un dôme constitué d’une structure métallique tridimensionnelle appuyé sur une structure en béton armé.  Ses planchers se développent sur trois niveaux dont un semi enterré. 

 

L’objectif de sa réhabilitation est d’y aménager des locaux pour le Centre Dramatique National – foyer, salles d’activités et d’interprétation, salles de pratiques artistiques -, pour le projet Cinéma – espaces de stockage, loges, bureaux de productions, ateliers de constructions, espace de tournage –, pour un studio d’enregistrement de musiques actuelles. 

 

 

 

RT 2012.png

Construction du Centre de conservation & d'étude régional

de Besançon

Etude réalisée en 2020 à Besançon

Diagnostic de l'existant, Pré-programme et faisabilités, programme, AMO concours.

 

La DRAC Bourgogne-Franche-Comté a engagé pour le compte du Ministère de la Culture, un projet de Centre de Conservation et d’Etude Régionale pour répondre aux enjeux de conservation de la documentation et des biens archéologiques mobiliers de l’Etat. Les collections du futur CCE-EST viennent de l’archéologie préventive. L’équipement ouvrira ses portes à Besançon pour compléter l’offre du CCE existant à Bibracte en Saône-et-Loire dont la capacité est désormais limitée.

 

Les fonctions de cet équipement sont multiples : il permettra d’assurer la meilleure conservation possible des biens archéologique et d’accueillir au mieux la communauté scientifique, mais il devra également assurer une circulation sécurisée et aisée des collections vers les musées. Si le CCE est perçu comme un bâtiment technique dont l’accès est réservé aux professionnels de la conservation archéologique, son accès au grand public sera possible puisqu’un enjeu de médiation et de transparence sur les collections a été souligné par la Maitrise d’Ouvrage dès les phases de programmation. La maitrise technique des espaces de conservation et la bonne gestion des flux sur le site sont les deux grands enjeux de ce projet.

Suite à des études préalables réalisées par la SCET en 2018, le site des Portes de Vesoul a été désigné pour que le CCE s’intègre dans un projet plus vaste de requalification de ce secteur qui marque l’entrée de ville au Nord-Ouest de Besançon. 

 

 

 

LOGO-RE2020.png
logo décret tertiaire.png
Décret tertiaire

Restructuration & extension de chais à Meursault

 

Etude réalisée en 2020 à Meursault

Diagnostic de l'existant, Pré-programme et faisabilités, Suivi APS APD.

Le Maître d'Ouvrage de l'opération est la Société Civile d’Exploitation Agricole Guy Bocard. Les travaux concernent 1 171 m2 de surfaces d’un domaine à restructurer comprenant plusieurs ensembles bâtis au cœur de la commune de Meursault.

Notre mission a consisté à réaliser un diagnostic fonctionnel de l’équipement, à nous entretenir avec les acteurs ressources du projet afin de récolter les besoins, puis dimensionner les futurs espaces du chai. Nous sommes en relation étroite avec l'Architecte en chef de la SCEA sur l'opération.

Le projet consiste à restructurer lourdement 400 m2 d’espaces tertiaires et de réception, 690 m2 d’espaces de vinification, 60 m2 d’espaces de stockage, 30 m2 de laboratoire d’analyse et 60 m2 de locaux techniques. Une réorganisation complète des cheminements extérieurs piétonniers et logistiques a été réalisée sur le site. Les espaces de chaix en sous-sol ont été complètement repris et redimensionné afin d’assurer une production de 100 000 bouteilles par an. Nous avons ensuite suivi les équipes de conception pendant les phases APS, APD et PRO afin de garantir l’adéquation entre le programme dans chacune des phases.

 

 

 

Crédit image : Switch Architectes

Crédit image : Switch Architectes

RT 2012.png

Construction du nouveau conservatoire de musique, de danse

et de théâtre de Montigny-le-Bretonneux

Etude réalisée en 2018 à Montigny-le-Bretonneux

AMO BIM

 

La ville de Montigny le Bretonneux est le Maître d’Ouvrage de l’opération. Elle souhaite réaliser un nouvel équipement dédié à l’apprentissage de la musique et de la danse.

 

L’équipement est actuellement en construction, il représente 3 400 m2 de surfaces utiles pour un coût de 9.4 M€ HTT. Il accueille des salles de pratique scénique, un pôle pédagogique pour la musique et le théâtre, un pôle pédagogique pour la danse, ainsi qu’un pôle administratif et des espaces communs.

 

Notre équipe de programmation a fait partie de l’équipe de Dominique Coulon qui a remporté le concours de Maîtrise d’œuvre. Nous avons ensuite porté les compétences liées au BIM Management et à l’AMO BIM en accompagnant la Maîtrise d’Ouvrage et la Maîtrise d’œuvre sur le sujet pendant toute la mission de Maîtrise d’œuvre.

 

 

 

Crédit image : Ateliers Coulon

Crédit image : Ateliers Coulon

Crédit image : Ateliers Coulon

Crédit image : Ateliers Coulon

RT 2012.png
BBC.png

Valorisation de la ferme expérimentale de Jalogny 

Etude réalisée en 2020 à Jalogny

Diagnostic de l'existant, Pré-programme et faisabilités, programme, AMO concours, Suivi APS APD PRO.

 

Le Maître d’Ouvrage de l’opération est la Chambre d’Agriculture de Saône & Loire, qui entend réaménager le site de la ferme expérimentale de Jalogny pour y développer des espaces et outils de « mise en public » : mise en visibilité des démarches expérimentales, valorisation de la race charolaise et des productions agricoles, etc. Une Assistance à Maitrise d’ouvrage l’accompagne dans le cadre de se projet sur les démarches globales, et sur les études spécifiques de positionnement et de programmation :

- sur les volets « valorisation des patrimoines agricoles / alimentaires / produits de bouche » et leur muséo-scénographie,

- sur les modalités architecturales et techniques liés à ces projets modificatives,

- sur les modes de gestion, les volets ressources humaines, les aspects financiers et juridiques conditionnant la mise en oeuvre des projets de valorisation définis.

Notre équipe est donc pluridisciplinaire : Elsa Olu expert en ingénierie culturelle / muséologie & muséographie est mandataire du projet.

Nous sommes cotraitant sur la partie programmation & AMO avec Sophie Couelle pour le volet Scénographie, Charlotte Clément pour le Graphisme, enfin les aspects Marketing et commerce sont portés par David Sarrazin.

 

500 m2 de surfaces de bureaux, de réunion, d’exposition et de valorisation sont programmés dans le cadre de l’opération de restructuration et d’extension des ensembles bâtis existants ; ainsi que la reprise et la réorganisation des accès, des stationnements et des espaces extérieurs de la ferme.

 

 

 

RT 2012.png
BBC.png

Restructuration du musée de l'Automobile Henri Malartre 

Etude réalisée en 2020 à Rochetaillé-sur-Saône

Diagnostic de l'existant, Pré-programme et faisabilités.

 

Le Grand Lyon, Maître d’Ouvrage de l’opération, envisage la refonte des parcours permanents du Musée de l’Automobile Henri Malartre.  

Cette mission de faisabilité muséographique et architecturale menée par l’équipe Elsa Olu Conseil – mandataire –, Archiprogramme avec les consultants Alain et Dominique Vavro et Jardins Patrimoine avait pour objectif d’élaborer la refonte des parcours permanents entre le château et les halls d’exposition. 

 

Trois scénarii de faisabilité muséographique et architecturale ont été élaborés, deux répondant à la commande du Grand Lyon, le troisième élaborant une stratégie de développement du Musée à long terme envisagée à l’échelle de son site et du bâti. 

Répartition, organisation et présentation des collections sont profondément revues.  Le site est entièrement repensé dans ces circulations - automobiles, bus et parcours piétons -, l’implantation des stationnements et des aires de pique-nique dans le but d’affirmer la piste sur laquelle les véhicules de collection circulent, d’exploiter les points de vue remarquables qu’offre le site sur la Saône et les collines voisines et de modifier le circuit des visiteurs en le rendant plus libre. 

Le scénario prévoit l’enrichissement de l’offre de services du musée pour l’inscrire dans le réseau des spécialistes et des collectionneurs d’automobiles de collection.  Sont notamment proposés des ateliers et des espaces de privatisation permettant l’accueil de groupes (jusqu’à 80 personnes pour des conférences) ou d’événements. 

 

 

 

DSC05230-768x1152
2020-05-19 11_22_40-Doc1
RT 2012.png

Restructuration de l'ecomusée de Thizy les Bourgs

Etude réalisée en 2017 à Thizy-les-Bourgs

Diagnostic de l'existant, Pré-programme et faisabilités.

 

La Communauté de Communes de l'Ouest Rhodanien est le Maître d'Ouvrage de l'opération.

Il souhaite réaliser une étude de préprogrammation architecturale et muséographique pour son Ecomusée du Haut-Beaujolais à Thizy les Bourgs. 

Notre groupement s'articule autour des compétences du bureau d'études Elsa Olu Conseil en muséographie et muséologie, qui portera le projet. Notre équipe s'attachera à réaliser un diagnostic technique et architectural complet du site, et à réaliser les faisabilités spatiales, les éclatés fonctionnels et l'économie des coûts de construction et de maintenance de l'opération. Les bâtis existants représentent 4 800 m2 de surfaces utiles d'espaces d'exposition, d'espaces tertiaires et de réserves, et 4 100 m2 de surfaces extérieures.

Le scénario le plus finalisé propose 6 000 m2 de surfaces utiles, et de nombreuses fonctions complémentaires, comme un accueil, de nouveaux pôles muséaux, des espaces pédagogiques et d'ateliers, des jardins, des services (boutiques, café restaurant, épicerie de producteurs...), un ateiler résidence, un fab lab, un espace de spectacle...

 

 

 

RT 2012.png

Création d'une salle de spectacle de Montereau-Fault-Yonne

 

Etude réalisée en 2010 à Montereau-Fault-Yonne (77) chez Polyprogramme

Préprogramme et faisabilités, Programme, AMO Choix du concepteur, AMO Concours

 

La ville de Montereau-Fault-Yonne Yonne a souhaité s’équiper d’une salle de spectacle prévue pour accueillir 500 personnes de manière standard, mais pouvant également assurer l’accueil d’une jauge exceptionnelle de 800 personnes à 1 000 personnes. La vocation d’un tel équipement était avant tout la polyvalence, ainsi les activités comme le théâtre, les musiques actuelles, les concerts, et également les spectacles sportifs (boxe, catch, etc.) devaient pouvoir être accueillies tour à tour.

 

Le projet concerne une surface utile de 1 500  m2 environ. Les surfaces extérieures composées essentiellement d'un parvis représentent environ 300 m2. La complexité de l'opération a reposé avant tout sur les caractéristiques scénographiques et acoustiques spécifiques de cet équipement. Celui-ci se devait d'accueillir à la fois des activités comme le théâtre (avec une acoustique extrêmement particulière), et des activités électrifiées (concerts, etc.) dans un même lieu.

 

 

Credit Image : Atelier Novembre

Credit Image : Atelier Novembre

Credit Image : Atelier Novembre

passivhaus-institut-vector-logo.png
unnamed.jpg

Extension de Lille Grand Palais

 

Etude réalisée en 2010 à Lille (59) chez Polyprogramme

Diagnostic de l'existant, Pré-programme et faisabilités.

 

La ville de Lille, Maître d'Ouvrage de l'opération, a souhaité doter son Palais des congrès de 12 000 m2 d'espaces polyvalents complémentaires (espaces d'exposition / concerts).

 

Les 45 000 m2 de surfaces actuelles créées en 1994 par Rem Koolhaas comprennent 3 auditoriums, 28 salles de commissions et un Zenith de 4 500 places. Afin de pouvoir abriter des évènements plus importants, et suite à une étude de marché réalisée par l'agence PV2D, la ville de Lille a souhaité réaliser une extension des espaces d'expositions afin d'accueillir des grands salons internationaux.

 

La complexité de l'opération a reposé sur la relative déconnexion de l'extension du LGP, puisque l'équipement a été envisagé sur une parcelle voisine coupée par un boulevard. Les moyens logistiques mis en place (passerelle poids lourds notamment) ont considérablement impacté l'économie du projet, le budget de l'opération étant estimée lors des phases de programmation à 32 M€ HTT.

 

 

 

 

Restructuration de la Bibliothèque du CNAM

 

Etude réalisée en 2010 à Paris III chez Polyprogramme

Pré-programme et faisabilités.

 

Le Conservatoire National des Arts et Métiers a souhaité restructurer sa Bibliothèque sur son site de Saint Martin. Ce site classé a nécessité une programmation spécifique adaptée aux monuments historiques, et avec le concours des ABF (Architectes des Bâtiments de France).

 

La complexité de la mission a résidé d'abord dans la prise en compte des risques du PPRI (Plan de prévention des risques d'innondation) pour la conservation des ouvrages, puis dans la réalisation d'un phasage détaillé des travaux en site occupé. Une des clés du dossier résidait sur l'organisation des chantiers sur un site extrêmement contraint en plein Paris.

 

3 000 m2 de surfaces utiles de salles de lecture, espaces de stockages et espaces administratifs ont été restructurés.

 

 

 

 

 

Création du nouveau musée "Monaco Top car Collections"

 

​Etude réalisée en 2011 à Monaco chez Polyprogramme

Pré-programme et faisabilités, programme.

 

La collection de voitures de S.A.S le prince Albert de Monaco est actuellement hébergée dans des locaux vieillissants à l'écart des flux de touristes du Rocher.

 

La Maîtrise d'Ouvrage est le gouvernement de la principauté, qui a souhaité trouver un endroit emblématique en plein coeur de la darse Nord du port Hercule pour exposer les 130 véhicules. C'est à l'exact départ de la prestigieuse course de formule 1 que cet équipement prend place, assurant également des fonctions de cocktail, banquets, présentation de véhicules "concept cars", cente aux enchères...

 

L'opération représente un total de 5 500 m2 de surfaces utiles. 

 

Création du Palais des congrès 

Konstantinovsky

 

Etude réalisée en 2008 à Saint Petersbourg chez Polyprogramme

Pré-programme et faisabilités, programme.

 

Le projet est situé à proximité directe du site historique de Strelna à Saint Petersbourg en Russie. Il s'agit d'un centre des congrès offrant des amphithéâtres, des espaces d'exposition, des salles de conférences, mais aussi des business-centre, business-club, spa, des salles de presse, des espaces de réception, etc.

 

Le Maître d'Ouvrage est le Congress Centre Konstantinovsky. pour la création de cet équipement qui s'étend sur 45 000 m2 de surfaces utiles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Credit image : Ricardo Bofill Taller de Arquitectura

Credit image : Ricardo Bofill Taller de Arquitectura

Credit image : Ricardo Bofill Taller de Arquitectura

Credit image : Ricardo Bofill Taller de Arquitectura